Antoni Torrell. Un esperit lliure

01

Antoni Torrell (Alcover, 1953 - Tarragone, 2019) a été un créateur d'une grande liberté, très conscient de l'œuvre qu'il réalisait, en-dehors des tendances ou des modes, qu'il ignorait. Il a toujours maintenu une attitude critique face au monde de la culture et face à la société en général, une position parallèle au travail qu'il effectuait comme activiste et responsable culturel. En tant que créateur, son champ d'action a été très vaste : peintre, illustrateur, scénographe, créateur d'affiches, styliste de costumes.

Il commença ses études d'art à l'École atelier d'art de Tarragone en 1974. Il les poursuivit à l'École d'arts appliqués et de métiers artistiques Llotja et assista au Cercle artistique de Sant Lluc à Barcelone. À la fin de l'année académique, il décida de partir en Italie, un pays qu'il appréciait et admirait beaucoup, en particulier pour ses peintures de la Renaissance et du Baroque. De retour à Tarragone, il fit la connaissance de Jaume Vidal Alcover et de Maria Aurèlia Capmany, des personnes très importantes dans sa formation artistique et intellectuelle.

En tant qu'illustrateur, il a participé à plusieurs initiatives, la première en 1976 dans la revue Paradís, consacrée à la bande dessinée et lancée par Xavier Izquierdo, neveu de Jaume Vidal Alcover, et dans laquelle participe également l'artiste Gelo.

La revue littéraire La Gent del Llamp (Les gens de l'éclair) naît en 1977, dans le contexte universitaire. Elle a vécu deux époques : la première en 1977-78 et la deuxième en 1978-79. Antoni Torrell rejoint la revue à la deuxième époque, en tant qu'illustrateur.

Le bar-café-galerie d'art Poetes, inauguré le 9 juin 1978, y occupe une place essentielle. Le bar, qui deviendra un véritable centre culturel de la ville, est créé par Torrell et son compagnon, Joaquim Martín. Un lieu où aller prendre un verre, parler de toutes sortes de sujets et écouter de la musique.

En 1982, Torrell rejoint le groupe d'art postal SIEP (Sàpigues i Entenguis Produccions), dirigé par Francesc Vidal, accompagné de Robert Bofarull, d'Aureli Ruiz et de Joan Rom. Ce groupe a joué le rôle d'agitateur culturel dans la ville de Reus.

En 1988, il fonda avec Chantal Grande et Glòria Malé, membres du PACT (Promotions d'activités culturelles de Tarragone) le Tinglado 2 Moll de Costa, l'une des meilleures initiatives artistiques de la ville de Tarragone, connu comme l'un des centres d'art les plus importants de notre pays.

En tant que créateur visuel, Antoni Torrell se démarque par ses collages, grâce auxquels il élabore un langage particulier, où il décontextualise des images de l'histoire de l'art et de la culture visuelle en général, pour leur apporter une nouvelle composition et une nouvelle signification.
Cette exposition montre une sélection de son travail, en particulier certaines des séries les moins connues et d'autres qui n'ont pas été montrées au public.