GONZALO LINDÍN. 1920 - 2020

0

 

Né à Oviedo le 2 juillet 1920, mais totalement enraciné au territoire de Tarragone et du Priorat. Il commence la peinture avec l'aide de son maître Ignasi Mallol lorsqu'il rentre à quinze ans à l'École atelier de peinture et de sculpture du Gouvernement catalan. Son professeur lui fait découvrir le paysage du Priorat, sa principale source d'inspiration dès les années 60 lorsqu'il y installa son studio.

Son voyage à Paris en 1955, où il fit la connaissance d'artistes d'avant-garde, revêt une importance capitale. C'est à partir de ce moment qu'il abandonna progressivement la figuration et l'influence de Mallol pour explorer un style toujours très personnel qui a évolué jusqu'à parvenir à une étape de pleine maturation, appelée " abstraction poétique ".

Il a participé à des expositions d'envergure à Tarragone et à Barcelone, et a remporté des prix importants tels que deux médailles Tapiró (1946 et 1952), le premier prix du Brésil à la IIIe Biennale d'art hispano-américaine de 1955 et le prix de peinture de la Ville de Barcelone en 1973.
 
Son savoir-faire va au-delà de la peinture. Il a enseigné à l'école Atelier d'art du Conseil provincial de Tarragone (1948-1985) et a participé activement auprès de groupes d'artistes locaux soucieux de doter la ville de projets d'innovation artistique et intellectuelle : le Grup dels Dimecres (Groupe des Mercredis, 1952), le Pere Johan (1959) et le plus important, le Grup Tarragona (Groupe Tarragone, 1970).  

Il est décédé à 79 ans, laissant une œuvre colossale et un bon souvenir à ses amis, à ses collègues et à ses élèves.