Qu’est- ce que le MAMT ?

Le Musée d’Art Moderne a été créé par le Conseil provincial de Tarragone en 1976 pour encourager l’étude et la connaissance de l’art moderne et contemporain, et aussi pour conserver et diffuser son patrimoine artistique auprès du public.

El MAMT

Le Musée d’Art Moderne a été créé par le Conseil provincial de Tarragone en 1976 pour encourager l’étude et la connaissance de l’art moderne et contemporain, et aussi pour conserver et diffuser son patrimoine artistique auprès du public

Le MAMT a été créé dans cet objectif. Il est doté d’une bibliothèque auxiliaire, d’un centre de documentation et d’un centre d’archives photographiques.

 

Situé dans la ville haute de Tarragone, le bâtiment où se trouve le musée est le résultat du regroupement de trois maisons du XVIIIe siècle; réaménagé par l'architecte Jaume Mutlló, il a été inauguré en 1991 tel qu'on le connaît ajourd'hui, après sa restauration et son conditionnement structural.

 

En 2008, le Musée d’Art Moderne a renouvelé sa collection permanente, avec un noveau project muséographique qui donne un importantcaractère didactique à la présentation de ses collections.

 

Dans le but de rapprocher l'art à un vaste secteur de public d'enfants et de jeunes-, avec son Service Pédagogique, le Musée d’Art Moderne ofre aux centres d'enseignement la possibilité d'organiser sur rendez-vous des visites guidées pour des groupes de scolaires. Le Service Pédagogique élargit annuellement son offre pédagogique dans le but d'impliquer la communauté d'enseignants dans l'apprentissage de la connaissance de l'art modernde et contemporain.

Histoire

En 1976, la Diputació (conseil régional) de Tarragone crée le Musée d’Art Moderne afin de conserver et exposer son patrimoine artistique. Au début des années soixante, cette institution fait l’acquisition de toutes les œuvres du sculpteur Julio Antonio conservées par ses frères. Cette acquisition marque le début des collections de la Diputació.

À partir de ce moment-là, et sur les conseils du directeur de l’École d’Art de Tarragone, Lluís M. Saumells, furent acquises les collections des œuvres des sculpteurs Santiago Costa i Vaqué et Salvador Martorell i Ollé, ainsi que du peintre Josep Sancho i Piqué. Depuis 1943, la Diputació convoquait, en outre, annuellement, dans les premiers temps, et tous les deux ans par la suite, les prix de sculpture Julio Antonio et de peinture Josep Tapiró, et se réservait la propriété des œuvres récompensées.

La Diputació de Tarragone a ainsi pu conserver un patrimoine artistique important mais qui n’était pas à la portée des citoyens.

En 1976, à la suite du transfert de l’École Atelier d’Art de la rue de Santa Ana aux nouvelles dépendances de Sant Pere Sescelades, elle pouvait disposer d’une partie de la Casa Martí, où se trouvait jusqu’alors cette école, pour y installer le Musée d’Art Moderne de la Diputació de Tarragone.

L’édifice. Casa Martí

Le Musée d’Art Moderne est formé de trois anciennes maisons de la Part Alta (Partie haute) de la ville. La première avait été la propriété du Collège jésuite des Sants Reis de Tarragone. Au 19ème siècle, le petit-fils de Martí i Gatell, Gaietà Martí i Veciana, achète les deux maisons contiguës et procède rapidement à leur agrandissement et restauration. En 1983, la Diputació fait l’acquisition du bâtiment de la rue de Santa Anna et, deux ans plus tard, l’architecte Jaume Mutlló i Pamies est chargé de sa transformation et de son adaptation. En 1991, le musée ouvre ses portes.

Trois maisons anciennes de la Part Alta (Partie Haute) de la ville forment l’édifice actuel.

La première avait été la propriété du Collège jésuite des Sants Reis de Tarragone. Elle fut confisquée aux Jésuites par la Couronne après leur expulsion en 1767. Puis, en 1772, Antoni Martí i Gatell l’acheta à la Junta Municipal de Tarragone qui était chargée de vendre les biens des religieux. Le nouveau propriétaire, après son aménagement, y établit sa résidence en 1781. L’illustre scientifique d’Altafulla, Antoni Martí i Franquès, fils de de Martí i Gatell, demeura dans cette maison de 1798 jusqu’à sa mort, en 1832.  Au 19ème siècle, le petit-fils de Martí i Gatell, Gaieta Martí i Veciana, acheta les deux maisons contiguës, en 1838 et en 1857, puis réalisa l’agrandissement et la restauration de la maison d’origine.

 

L’École d’Art de la Diputació de Tarragone fut installée dans la Casa Martí de 1951 à 1976, année où elle est transférée à son emplacement actuel dans la zone de Sant Pere Sescelades.

À partir de 1976, la maison offrant un espace utilisable, commencèrent les premières activités en vue de la création d’un nouveau musée pour la ville. Il fallait, tout d’abord, faire l’inventaire de tout ce que l’on disposait, sélectionner les pièces les plus intéressantes et les exposer.

La surface consacrée à l’exposition permanente en raison du manque d’espace se trouvait petite. Mais, malgré tout, de nombreuses expositions temporaires y ont eu lieu ce qui a permis au public de connaître le Musée.

En 1983, la Diputació acquiert l’immeuble de la rue de Santa Anna et, deux ans plus tard, l’architecte Jaume Mutlló i Pamies est chargé du projet d’aménagement de l’édifice. En 1991, le musée ouvre ses portes.

En 2008, le Musée d’Art Moderne renouvelle l’exposition des collections permanentes et apporte un caractère didactique important à sa présentation.